Loading color scheme

Notes I : Regardeurs, voyants et visionnaires

Notes sur le bleu

 

« Plus le bleu est profond, plus il attire l’homme vers l’infini et éveille en lui la nostalgie du Pur et de l’ultime suprasensible. »

Cette citation ne demande aucune explication, mais bien plutôt une méditation. Entrons dans la profondeur du bleu comme nous y sommes invités.

Ces quelques mots de Kandinsky révèlent de secrètes affinités et de profondes correspondances là où le sens commun ne voit rien. Connaître ce qu’est le bleu est-ce simplement savoir sa composition chimique ou même ce qu’il symbolise dans telle ou telle culture ? Nullement. Kandinsky nous parle ici d’un voir et d’un connaître qui engagent notre être même. Voir vraiment, suggère-t-il, c’est voir l’invisible du visible.

Regardeurs, voyants et visionnaires de divers temps et traditions ont vu dans le bleu une épiphanie de l’invisible. Nous les croiserons dans notre exploration. Leurs mots et leurs images entrent en résonance avec la phrase de Kandinsky et sont une aide précieuse pour la contempler. Pour regarder ce qu’elle pointe. Ne pas juste y adhérer ou la refuser impulsivement, mais aller voir dans la direction qu’elle indique. Ne pas se payer de mots, mais faire une expérience directe de ce qui est désigné.

DAMIEN 9Une expérience directe c’est-à-dire à la première personne : découvrir le bleu non comme notion abstraite, catégorie, élément d’une nomenclature, mais comme expérience vécue. Cette citation est une invitation à faire confiance à notre propre capacité à sentir et ressentir pleinement sans automatiquement transformer ce que nous avons éprouvé en information ou en code. Si nous réfléchissons un instant le paysage, le chant ou le sourire qui nous ont touché jadis et dont le souvenir nous étreint encore à présent sont restés intacts dans notre mémoire parce qu’ils étaient « sans pourquoi »2 comme la rose dont parle Angelius Silésius. C’est-à-dire que ces instants se soustrayaient à tout système langagier et conceptuel qui auraient voulu leur assigner une fonction déterminée. Tel est le bleu lorsqu’il se manifeste dans une splendeur qui nous délivre un instant du cadre étroit de nos habitudes. Cette couleur nous convie à un voyage dans le regard. Il nécessite la plus grande attention à ce qui se produit en lui comme à ce qui le déborde infiniment. Une aventure : quitter la terre natale de nos routines pour découvrir un pays inconnu.


1 In Du Spirituel dans l’art, et dans la peinture en particulier, Gallimard, Folio/Essai, trad. P. Sers, (1910) 2010.

                                                                                                                                                                                                                                                >> Suite >>